La conférence sur l’industrie cimentière contribue au renforcement de la coopération internationale

18

La 13e Conférence internationale sur le thème « L’industrie du ciment et le marché » s’est inaugurée à Tachkent. Il s’agit d’une occasion réunissant les dirigeants et les spécialistes du domaine d’Ouzbékistan et des pays étrangers, dont la Chine, l’Autriche, l’Allemagne, l’Espagne, la Russie, la Turquie.

Cette conférence sur l’industrie cimentière se tient à Tachkent pour la sixième fois. Les évènements précédents ont favorisé, sous plusieurs rapports, le développement suivi de l’industrie du ciment en Ouzbékistan, l’attrait des investissements dans le secteur, la reconstruction des entreprises productrices et la modernisation des existantes, l’accroissement de la production de produits de haute qualité.

Le président de la direction de la société anonyme nationale pour les matériaux de construction Uzkurilishmateriallari, M. E. Akramov, a marqué lors de l’évènement que la construction d’ouvrages industriels, de maisons d’habitation, d’établissements d’enseignement, de médecine et d’autres équipements à destination sociale ainsi que la reconstruction des ouvrages existants ont été lancées dans le pays dès le début des années de l’indépendance, avec des solutions architecturelles avancées, ce qui a augmenté la demande en matériaux de construction. L’accomplissement de ces tâches a été accompagné par le décret présidentiel du 24 mars 2005 relatif à l’approfondissement des réformes économiques et à l’accélération du développement de l’industrie des matériaux de construction et d’autres documents normatifs et juridiques.

Actuellement, presque tous les types de matériaux de construction sont produits en Ouzbékistan, une importance étant attachée au développement de l’industrie du ciment, avec l’attrait des investissements, la reconstruction et la modernisation des entreprises et la création des productions nouvelles. Grace à cela le volume de la production du ciment en Ouzbékistan a augmenté de 3,2 millions de tonnes à 7,4 millions de tonnes entre 2000 et 2014, soit une multiplication par 2,3 fois. Les rythmes moyens de croissance annuelle ont composé 7 %.

« Notre compagnie produit jusqu’à 450 millions tonnes de ciment, elle est un des grands producteurs mondiaux de ciment et d’équipements spéciaux pour le secteur, a marqué le directeur pour les achats dans les pays de la CEI de la Corporation chinoise pour les matériaux de construction et l’engineering international. Pour nous, le marché ouzbek est perspectif, puisque le pays offre toutes les conditions favorables à l’investissement, l’industrie du ciment se développe de manière dynamique, de nouvelles usines sont en construction. Toutes les possibilités existent pour la coopération bilatérale efficace. »

Au moment actuel, l’Ouzbékistan compte huit usines de ciment, avec une capacité sommaire de production de plus de 8,6 millions de tonnes par an. Pendant dix mois passés depuis le début de l’année courante, ont été produits plus de 6,6 millions de tonnes de ciment. Presque la moitié de toute la production annuelle, soit 3,5 millions de tonnes par an, convient à la part de Kizilkumciment, un des plus grands producteurs de ciment en Ouzbékistan. Le suivent Ahangaranciment, qui produit jusqu’à 1,7 millions de tonnes par an, et Kuvasayciment, avec plus d’un million de tonnes et Bekabadciment, avec près d’un million de tonnes.

Les rapports présentés lors de la conférence ont porté sur l’expérience ouzbèke dans le développement de l’industrie du ciment. L’accent particulier a été donné aux mesures en pratique en matière de création de nouvelles puissances grâce à la modernisation des lignes technologiques des usines en action – Kizilkumciment, Bekabadciment, Kuvasayciment – et la construction de nouvelles usines cimentières dans la République du Karakalpakistan, les régions de Jizzakh, de Kachkadarya, de Surkhandarya et de Tachkent, à capacité totale de production annuelle dépassant 6 millions de tonnes.

Selon les pronostics, rappelés lors de la conférence, la production du ciment en Ouzbékistan progresserait annuellement de 3,5 % et atteindrait 15 millions de tonnes de par an en 2019. Ces paramètres sont définis par le Programme d’action 2015-2019, adopté afin d’assurer les transformations structurelles, la modernisation et la diversification de la production, approuvé le 4 mars 2015 par un décret présidentiel.

La conférence a fourni l’occasion d’étudier l’expérience des grandes sociétés et entreprises cimentières chinoises, autrichiennes, allemandes, russes, turques et autres, de faire part des progrès nouveaux fixés dans le secteur et de discuter des enjeux importants liés à l’application de technologies écologiquement propres et à la création d’entreprises communes.

La conférence s’est inscrite dans les objectifs de renforcer les rapports entre les producteurs et d’élargir la coopération internationale avantageuse dans le domaine.

Share This Post:

Manager Ouzbekistan