Le coton ouzbek réputé mondialement pour sa qualité supérieure

Les journalistes d’OuzA se sont entretenus avec certains des participants à la 11e Foire internationale du coton et du textile d’Ouzbékistan, déroulée les 15 et 16 octobre derniers à Tachkent.

José Sette, directeur exécutif au Comité consultatif international du coton :

« Le coton produit en Ouzbékistan s’est bien recommandé sur le marché mondial grâce à la longueur de ses fibres, à sa fermeté et à ses caractéristiques de microneir. Le nombre de ses acheteurs étrangers augmente grâce aux mesures prises dans le pays pour promouvoir la culture du coton et l’industrie de transformation, améliorer la qualité de la fibre, ainsi que son stockage et sa livraison.

« En exemple de l’entreprise commune UZTEX-Chirchiq, nous nous sommes convaincus qu’en Ouzbékistan, le retraitement du coton se développe avec des rythmes accélérés ainsi que la culture mécanisée. La large gamme de la production faite à l’aide des technologies modernes, sa bonne qualité et son design parfait nous ont beaucoup impressionnés. Pour les travailleurs de l’usine, toutes les conditions nécessaires sont fournies. En effet, l’attention apportée en Ouzbékistan à la transformation du coton et à la fabrication des produits finis favorise le développement dynamique de l’économie nationale. »

Jong Wei Xiang , manageur chez Sinotrans Landbridge Transportation, de Chine :

« Notre compagnie fait la livraison du coton aux entreprises textiles en Chine. Nous menons une active coopération avec l’Ouzbékistan à ce sujet. C’est dans ce but que nous avons ouvert notre représentation à Tachkent. L’année dernière, nous avons livré quelque vingt mille tonnes de coton ouzbek aux entreprises chinoises. Cette année, nous prévoyons d’en faire plus.

« Dans le cadre de la foire, nous nous sommes familiarisés avec les activités de l’usine de transformation du coton Uzbekiston, de l’entreprise commune UZTEX-Chirchiq et du terminal de coton Toshkent-Tola et nous sommes assurés de l’usage efficace des technologies contemporaines dans le secteur. La coopération avantageuse entre nos pays se développe rapidement dans tous les domaines, comme l’industrie cotonnière et textile. »

Kook Hyung, chercheur à l’Institut sud-coréen de technologies industrielles :

« Régulièrement, nous participons à la Foire internationale du coton ouzbek et du textile avec nos projets. Cette fois-ci, nous avons proposé des équipements modernes à utiliser dans l’industrie textile. Les représentants des entreprises textiles sud-coréennes ont mené des négociations bienfaisantes avec des partenaires ouzbeks et ont été d’accord sur le renforcement de la coopération.

« Le coton ouzbek est l’un des meilleurs du monde. Les entrepreneurs sud-coréens portent un grand intérêt pour le coton fibre d’Ouzbékistan.

« La croissance stable du PIB en Ouzbékistan est un résultat des réformes d’envergure effectuées dans le but de développer l’industrie dans le pays. »

Ronald Denis, chef de compagnie Global Fashion Management, expert de la mode, de Belgique :

« Je suis en Ouzbékistan pour la première fois. L’importance attachée au développement de la culture de coton et de l’industrie légère, à la modernisation de l’économie et à la production de produits de qualité et compétitifs a provoqué une énorme impression.

« La foire de coton et de textile d’Ouzbékistan a été une bonne occasion pour l’échange d’expérience sur la culture de coton, les textiles ainsi que dans le domaine de la mode et du desing. »

Ahad Kermani, directeur de gestion chez Ferdows Textile, d’Iran :

« Nous participons à cette foire depuis dix ans régulièrement. Son prestige s’accroît d’année en année, avec l’augmentation du nombre de participants. En 2014, à l’issue de la foire, nous avons acheté 1 200 tonnes de coton. Cette année, nous avons fait des négociations efficaces. Et cette fois aussi, nous avons l’intention d’en acheter 1 500 tonnes.

« Le coton ouzbek est réputé dans le mode pour sa qualité supérieure. Nous utilisons également du coton produit dans notre pays. »

Mahmut Gunduz, représentant de Genel Tarim, de Turquie :

« Je participe à cette foire prestigieuse pour la première fois, où sont réunis les leaders mondiaux de l’industrie du coton et des textiles. En Ouzbékistan, on porte une attitude responsable pour chaque étape de la culture du coton, sa transformation et sa livraison aux consommateurs.

« L’Ouzbékistan fait de grands progrès dans le développement du secteur cotonnier. Dans votre pays, on cultive de diverses sortes du cotonnier répondant à tout besoin.

« La foire nous a fourni toute l’information sur les offre et demande, les évolutions dans la conjoncture des prix sur le marché mondial de coton, les dernières tendances des industries cotonnières et textiles, ainsi que l’occasion de mener des négociations bienfaisantes. Notre but est de poursuivre la participation active à cette foire traditionnelle, de trouver de nouveaux partenaires et de consolider la coopération avec eux. »

Share This Post:

Manager Ouzbekistan