Le développement de la littérature, des arts et de la culture comme un facteur important d’augmentation de la spiritualité

Le 3 août 2017, le président de la République, Chavkat Mirzioïev, a fait une réunion avec les représentants de la culture, de la littérature et des arts. La réunion a donné lieu à un échange de vues sur les enjeux importants du développement de la culture, de la littérature et des arts dans le pays, les voies de résolution des problèmes existants dans le domaine, les missions importantes à accomplir pour les unions de créativité et les organisations publiques engagées dans ce domaine. 


Premier ministre, conseillers d’État, représentants du parlement, du Cabinet des ministres, des ministères et des départements, des compagnies et des unions économiques, des banques, des unions de créativité, des médias, des institutions culturelles, des théâtres et des musées, hommes de littérature, d’art et de culture, journalistes étaient présents en réunion. Le président du Jokarghi Kenes du Karakalpakistan, les hokims des régions et de la ville de Tachkent, les dirigeants des départements territoriaux du ministère de la Culture, des unions de créativité, des institutions culturelles et des autres organisations concernées ont également suivi la réunion organisée sous forme de vidéoconférence.

Lors de la réunion, le président du pays a présenté un rapport.

Aux cotés des progrès de la culture et des arts dans le pays, le chef de l’État a présenté par ce rapport une évaluation objective et critique de certaines évolutions négatives du domaine, des problèmes existants et de leur impact sur la vie sociale. Le rapport était construit sur les résultats de l’étude des activités des unions de créativité, du ministère de la Culture et des institutions qui font partie de sa structure.

Le chef de l’État a souligné le rôle important du monde de la créativité dans la vie sociale, dans les processus de réformation.

La réunion a permis d’avancer des propositions sur le rétablissement de l’activité des Hauts cours de littérature auprès de l’Université nationale d’Ouzbékistan. Des décisions ont été prises sur le rétablissement de la bonne tradition – l’organisation des séminaires pour les jeunes débutant leurs activités dans les domaines de la littérature, du théâtre, du cinéma, de la musique, de l’art figuratif et du journalisme.

Les décisions adoptées ont également concerné le perfectionnement du fonctionnement de certaines organisations et le développement de la cinématographie. Il s’agit, notamment, de l’Union créatrice des journalistes d’Ouzbékistan, de l’Académie des Beaux arts, de l’Union des compositeurs, du Conservatoire national.

Les propositions des grandes compagnies, des unions productrices et économiques, des banques sur le soutien et le financement des organisations de créativité ont été saluées.

 

Photo de Yolkin Shamsiddinov. OuzA
Share This Post:

Manager Ouzbekistan