Le président de la République tient une réunion avec les parlementaires, les partis politiques et les membres du gouvernement

Une réunion consacrée à l’analyse de l’activité des chambres parlementaires, des partis politiques, du Mouvement écologique, des conseils territoriaux et locaux des députés du peuple a eu lieu ce mercredi 12 juillet à la résidence de la Chambre législative du parlement à Tachkent. La réunion avait pour but de définir des missions à accomplir dans l’avenir.

La réunion a rassemblé les députés, les sénateurs, les membres du gouvernement, les représentants des partis politiques et des associations. Les membres du Jokarghi Kenes de la République du Karakalpakistan, les députés des conseils territoriaux et locaux, les représentants des autorités publiques locales et du public ont suivi la réunion organisée sous forme de vidéo conférence.

Le président de la République, Chavkat Mirzioïev, a présenté un rapport à cette occasion.

Dans ce rapport, le chef de l’État a fait connaître le déroulement successif des processus de libéralisation et de réformation dans tous les secteurs de la vie sociale. Les problèmes, quel que soit le secteur qu’ils concernent, sont discutés de façon transparente et se résolvent avec la participation de la population. Les vues, les demandes et les déclarations du peuple sont prises en compte lors de l’adoption des décisions importantes.

Comme les partis politiques et le parlement jouent un rôle important dans ces processus, le président du pays a évoqué en particulier qu’une énorme confiance est donnée à leurs représentants et membres. C’est le temps lui-même qui exige des représentants de partis politiques, des députés et des sénateurs d’être non seulement participants aux réformes, mais aussi leurs initiateurs et leurs principaux exécutants, a souligné le chef de l’État.

Outre les progrès atteints, la réunion a permis de faire une analyse critique de l’activité des organismes représentatifs du pouvoir, des partis politiques et du Mouvement écologique pour la période étudiée, de déterminer des missions importantes afin d’un futur approfondissement des réformes.

Selon le président, les partis politiques (Parti populaire-démocrate, Parti démocrate Milliy Tiklanish, Parti social-démocrate Adolat, Parti libéral-démocrate d’Ouzbékistan) n’ont pas tenu leurs promesses qu’ils ont données à leurs électeurs. Ils n’ont pas réalisé de façon entière et efficace leurs programmes politiques, n’ont pas non plus occupé leur place solide dans la vie sociopolitique du pays. Les partis politiques et leurs représentants dans la chambre basse du parlement n’ont pas de propositions ou initiatives concrètes quant à la résolution des problèmes et des missions.

Tout parti politique ne peut se considérer comme une force politique que s’il maintient le rythme avec le temps, s’il est capable de répondre aux exigences rigoureuses de l’époque, a dit Chavkat Mirzioïev.

De nombreux documents importants ont été adoptés dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie d’actions 2017-2021 pour le développement. Ces documents ont défini des mesures concrètes à prendre afin de résoudre les problèmes actuels, qui se reflètent également dans les programmes des partis politiques et qui étaient avancées par eux durant la campagne électorale. Mais, les partis politiques ne se présentent pas actifs dans l’assurance de l’exécution des mesures indiquées, ce qui exige de réviser leurs objectifs et missions de programme, d’y appliquer des changements en étudiant l’expérience mondiale et en renforçant la coopération internationale, a souligné le chef de l’État.

Le président a également souligné l’importance d’appliquer, entre autres, le système du « question time » dans l’activité de la Chambre législative de l’Oliy Majlis.

Intervenus lors de la réunion, les députés, les sénateurs et les représentants des partis politiques ont confirmé l’importance de l’accomplissement des missions et des devoirs abordés dans le discours du président.

Share This Post:

Manager Ouzbekistan