RECOMMANDATIONS AUX VOYAGEURS

L’accès au territoire ouzbek est subordonné à la possession d’un visa.
Pour l’obtenir, il faut s’adresser au service consulaire de l’Ambassade de l’Ouzbékistan à Paris. Il est recommandé de bien vérifier la période de validité du visa et de ne pas dépasser celle-ci, sous peine de se voir infliger une amende pour la régularisation du séjour.

Pour un passage dans un pays voisin puis un retour en Ouzbékistan il faut obtenir le nombre d’entrées nécessaire .
Les personnes envisageant d’effectuer un voyage en Ouzbékistan comprenant un passage dans un pays voisin puis un retour en Ouzbékistan sont invitées à vérifier leur visa ouzbek avant leur départ. Elles doivent particulièrement veiller à bien disposer du nombre d’entrées nécessaire. Le visa doit comporter une entrée pour chaque passage de frontière en direction de l’Ouzbékistan.

Enregistrement nécessaire pour tout séjour supérieur à 72 heures.
Pour tout séjour supérieur à 72 heures, il faut se faire enregistrer auprès de l’OVIR, organisme dépendant du Ministère de l’intérieur de l’Ouzbékistan. L’enregistrement est effectué soit par l’invitant, soit, lors d’un séjour dans un hôtel, par l’administration de l’établissement. Il convient de respecter les règles d’enregistrement sous peine de forte amende.

La déclaration des devises étrangères est nécessaire à la douane.
Il est recommandé de respecter scrupuleusement la législation douanière ouzbèque, tant à l’arrivée sur le territoire ouzbek qu’à la sortie, et de faire la déclaration à la douane de devises étrangères en totalité. Rappel important : dans le cas contraire les voyageurs se verront confisquer les sommes non déclarées.
La déclaration s’accomplit en complétant deux formulaires de déclaration de douane (T6), dont l’un sera remis au voyageur et que celui-ci doit garder précieusement jusqu’à sa sortie du pays. A sa sortie du territoire ouzbek, le voyageur doit remplir une nouvelle déclaration (T6) indiquant les devises en sa possession et présenter celle obtenue à l’entrée en Ouzbékistan. Si le montant déclaré à la sortie est inférieur à la somme déclarée à l’entrée, aucun justificatif n’est demandé. Dans le cas contraire (si la somme à la sortie est plus élevée que celle déclarée à l’entrée), des justificatifs devront être fournis (tickets de retrait en espèces par carte bancaire etc…). La sortie de devises est justifiée par la présentation des documents reçus à l’entrée.