SPORT EN OUZBÉKISTAN

Élever une génération en bonne santé est l’une des priorités de la politique d’Etat en Ouzbékistan. Dans ce contexte, on accorde une attention considérable au développement du sport en Ouzbékistan.

Durant les années de l’indépendance, le gouvernement ouzbek a pris uns série de résolutions visant le développement du mouvement sportif par la création des nouvelles associations, la construction d’établissements sportifs. Pendant cette période, des représentants d’Ouzbékistan ont gagné 731 médailles d’or, 736 médailles d’argent et 845 médailles de bronze lors des Jeux Olympiques, des championnats de la Coupe d’Asie, des Jeux asiatiques et d’autres compétitions internationales.

Actuellement, 32 fédérations sportives nationales de l’Ouzbékistan sont membres des fédérations internationales ce qui garanti leur droit de participer à des compétitions internationales de différents niveaux.

La formation des spécialistes d’éducation physique et du sport est prévue par  l’Institut nationale de l’Ouzbékistan de la culture physique. Chaque année, elle forme environ 2000 étudiants. L’Université prépare des professeurs d’éducation physique et des entraîneurs de sport.

Périodiquement, l’Ouzbékistan accueilli les prestigieuses compétitions et les tournois, tels que le Championnat d’Asie de boxe, le Championnat d’Asie et de l’Océanie de taekwondo, le Tournoi international de catégorie «A» en lutte libre, Championnat d’Asie de gymnastique artistique des juniors et les autres.

En 1999, Tachkent est devenu le lieu du premier championnat du monde de la lutte nationale ouzbèke (Courach) avec la participation des athlètes provenant de 50 pays. Actuellement, l’Association Internationale du Courach (AIC) fonctionne et mène un travail pour l’inclusion du Courach aux Jeux Olympiques.

La préparation de la réserve sportive se réalise à travers des efforts de 522 écoles sportives pour les jeunes, 63 écoles spécialisés de la réserve olympique, 5 écoles (collèges) de la réserve olympique, 7 écoles secondaires du sport.

Les équipes nationales olympiques sont formées sur la base de Haute école sportive, où les 150 spécialistes qualifiés entraînent environ 2000 sportifs de haut calibre. Elles forment la base des équipes nationales dans 32 types de sports. Auprès de ces écoles, fonctionnent les Centres de formation olympique où s’entraînent des athlètes prometteurs et talentueux.

La formation physique occupe une place particulière dans la vie du pays et comprend aujourd’hui un vaste public de 6,5 millions de personnes composant la base de 145000 équipes.

En même temps, on accorde une attention particulière au développement de sport des personnes handicapées. L’élargissement de ces capacités est un objet des mesures prises non seulement au sein des services compétents et des organismes publics, mais aussi du ministère des Affaires sociales d’Ouzbékistan, ainsi que de la Société républicaine des personnes handicapées, du Bureau régional de la Croix-Rouge internationale.

Développement du sport des enfants en Ouzbékistan

Pendant les années de l’indépendance, le sport des enfants en Ouzbékistan, se développe dans le cadre de la politique de la jeunesse et du Programme national de la formation.

Da,s le pays on organise régulièrement des compétitions sportives, telles que : « Umid nihollari » (« Les germes de l’espoir ») – parmi les écoliers, “Barkamol avlod» (« Génération seine ») – chez les lycéens et les étudiants des collèges d’enseignement professionnel, ainsi que “l’Universiade” – parmi les étudiants des établissements d’enseignement supérieur. Ils couvrent tous les jeunes et constituent un facteur important de la guérison de l’héritage génétique de la nation, de la formation d’une forte volonté des enfants, la persistance, la foi en soi et beaucoup d’autres qualités positives.

La création du Fonds pour le développement du sport des enfants, conformément au décret présidentiel en 2002, a été une des étapes importantes vers le développement du sport des enfants. Depuis 2004, le Fonds est inclus dans le système du Ministère de l’Education publique d’Ouzbékistan. Ce Fonds est vu comme un mécanisme efficace pour atteindre les buts et les objectifs dans le domaine du sport des enfants.

Les principaux objectifs du Fonds sont : la promotion de politiques publiques pour le développement de l’éducation physique et du sport chez les enfants, l’éveil d’intérêt sportif parmi les représentants de la jeune génération, la protection de la jeunesse des différents effets nocifs et son éducation dans l’esprit de patriotisme.

En 2009, 174 salles gymnastiques dans les différentes écoles ont été construites. En fait, depuis de la création du Fonds pour le développement du sport des enfants, en 2003, et jusqu’à l’an 2009, dans 674 écoles ont été ouvertes les salles gymnastiques. Au cours de la même période, 178 établissements sportifs des enfants ont été construits et ont commencé leur fonctionnement.